in

Comment répondre aux questions du code de la route ?

2

La première étape pour passer son permis de conduire est de passer le code de la route. C’est une épreuve très importante durant laquelle l’apprenant doit prouver qu’il connaît bien toutes les règles de sécurité routière. Depuis des années, pour passer le code de la route, il faut répondre à beaucoup de questions qui comportent chacune plusieurs réponses et le candidat doit choisir la bonne, une sorte de QCM. Quel genre de questions sont posées pour le code de la route ? Comment y répondre de la bonne manière ? Focus !

Quelles sont les questions posées lors de l’examen du code de la route ?

Il y a certaines questions théoriques qui font peur à tous ceux qui passent leur code, et pour cause, elles demandent une bonne lecture stratégique de la carte et une grande concentration. Tous les candidats doivent regarder une photographie ou visionner une vidéo qu’ils doivent bien observer afin de tout garder en tête, il faut se rappeler des moindres détails et ne rien oublier. Voici les types de questions posées :

  • le conducteur (environ 10 questions) ;
  • l’observation ;
  • les réponses multiples ;
  • avec des adverbes ;
  • sans support.

Environ 10 questions seront posées à l’apprenant le considérant comme conducteur. Son moniteur lui présentera une photographie ou une petite vidéo qu’il devra visionner pour prendre rapidement une décision. En premier lieu, il doit bien comprendre la question, ensuite prendre le temps d’une réflexion pour bien répondre : ce qui se passe dehors, la signalisation, les limitations de vitesses, la visibilité, les indications du tableau de bord, etc.

A lire  Combien coûte le permis de conduire ?

En ce qui concerne les questions de l’observation, il faut opérer de la même manière pour répondre. Il faut repérer toutes les informations essentielles et les détails importants. Pour ce, il faut comprendre pourquoi les examinateurs posent ce type de question, qu’apportent-elles réellement ? La réponse est que pour réussir son code, il faut bien conduire, certes, mais il faut avoir un talent de déduction et d’observation en même temps.

Comme leur nom l’indique, les questions qui comportent plusieurs bonnes réponses à la fois sont posées à chaque apprenant, et chacun doit choisir plusieurs bonnes réponses. Pour y répondre correctement, il faut bien analyser la situation en quelques secondes seulement.

Obligatoirement, exclusivement, uniquement, etc. Ces adverbes, il faut les comprendre et savoir quand les utiliser. Il faut bien observer et comprendre le contexte pour éviter de tomber dans le piège.

Les questions sans support sont posées sans photographie, ni vidéo. L’apprenant doit juste répondre à la question. Ici, il doit montrer qu’il est responsable et qu’il connaît bien les termes de sécurité qu’il doit respecter.

Comment faut-il répondre aux questions du code de la route ?

Afin de répondre comme il se doit aux dizaines de questions qui vont être posées, il est important que chaque apprenant prête attention aux conseils et aux cours donnés par son moniteur. Il faut également ne pas paniquer, pour ce faire, il faut bien se préparer.

D’abord, il est important de bien se préparer aux questions piège pour éviter de tout rater. À les entendre, elles paraissent toujours compliquées le premier coup, mais il faut seulement bien écouter et analyser chaque partie de la question.

A lire  Le déroulement de l'examen du code de la route

Voici les points et les éléments sur lesquels il faut se concentrer pour réussir à répondre correctement à toutes les questions :

  • observer l’environnement et l’habitacle de la voiture ;
  • comprendre ce que l’examinateur souhaite mettre en avant par sa question ;
  • prendre en compte la visibilité et les conditions climatiques ;
  • analyser tous les détails sur la photographie ou sur la vidéo ;
  • vérifier les rétroviseurs.

Conseils pour bien répondre à toutes les questions du code de la route

Pour éviter de tomber dans les pièges du code de la route, voici nos bons conseils :

  • être confiant et ne pas stresser : il faut se dire que j’ai tout appris, alors il n’y a pas de raison pour stresser et ne pas avoir son code ;
  • faire la différence entre « je peux » et « je dois » : il faut connaître les règles et les obligations et ce qu’il est possible de faire et ce qui n’est pas obligatoire ;
  • répondre aux questions par partie : une question qui comporte 2 parties doit avoir 2 réponses et non une seule ;
  • repérer tous les détails sur la photo et la vidéo, rien ne sera là au hasard.
Rate this post
jérôme l. auteur

Written by Jérôme L.