Comment prolonger la durée de vie de son utilitaire ?

5ea7ca3f7279c5c2ecdd0933f4e7cadf

Les utilitaires sont des véhicules utilisés dans les entreprises à des fins professionnelles comme faire des livraisons par exemple. Cependant, l'exploitation régulière de ces voitures les expose à des dégâts et des dysfonctionnements fréquents qui peuvent les mettre hors service.

Heureusement, de nombreuses solutions existent pour prolonger la durée de vie de votre utilitaire. Découvrez-les ici.

Privilégiez les petits entretiens réguliers pour maximiser la durée de vie de votre utilitaire

Tout comme votre véhicule personnel, l'utilitaire nécessite quelques entretiens réguliers pour un fonctionnement optimal au quotidien. Vérifiez le niveau de l'huile à moteur et du liquide de refroidissement, faites la vidange de l'huile à moteur après un certain nombre de kilomètres parcourus.

D'autre part, contrôlez également l'état de la batterie, des freins et des essuie-glaces. N'oubliez pas non plus d'appliquer de temps à autre les produits adéquats afin de prévenir la rouille de la carrosserie de votre utilitaire. Assurez-vous ensuite de noter toutes les opérations effectuées dans le carnet d'entretien du véhicule.

Ne négligez pas les entretiens occasionnels

Pour garantir une durée de vie optimale de votre utilitaire, ne vous limitez pas seulement aux entretiens réguliers ci-dessus. Planifiez une révision intégrale de votre véhicule après environ six mois d'utilisation. Commencez par les petites vérifications habituelles avant de continuer avec les gros travaux.

Ces entretiens consistent à remplacer les bougies pour les utilitaires à essence et changer les filtres d'air et de pollen. Ensuite, procédez au remplacement des disques de frein ou plaquettes et vérifiez la pression des pneus, les amortisseurs ainsi que le pot d'échappement.

Ne négligez pas les entretiens occasionnels
Cars in row for sale Headlight grill bumper and hood of a commercial vehicle in white

Par ailleurs, veillez à ce que toutes les pièces de rechange à utiliser soient d'origine et de qualité supérieure.

A lire  Pourquoi souscrire à une assurance véhicule professionnel ?

Profitez des garanties d'entretien disponibles

Vous pouvez également bénéficier de certaines prises en charge de la part du constructeur de votre utilitaire pour allonger sa durée de vie. Pour l'achat d'un utilitaire neuf, la garantie constructeur, valable pendant 2 ans, prend en compte la garantie de conformité et la garantie des vices cachés.

En revanche, pour l'acquisition d'un véhicule d'occasion de moins de 5 ans avec moins de 100 000 km au compteur, la validité de la garantie est de 12 mois. Par contre, s'il est plus ancien, la garantie passe à 6 mois et inclut uniquement la transmission et le moteur. D'ailleurs, il est conseillé de se tourner vers un mandataire sérieux pour trouver l'utilitaire qu'il vous faut.

Vous avez aussi la possibilité de souscrire une extension de garantie qui vous permettra de couvrir certains frais sur une plus longue durée. Elle est généralement proposée par le constructeur, mais sa gestion est assurée par des organismes financiers partenaires, ceux-ci liés à un financement par crédit.

Notez que cette garantie n'est valide que si l'utilitaire suit un plan d'entretien rigoureux et régulier à votre charge. Aussi, elle ne s'applique qu'en cas de pannes ou de casses. Veillez à lire attentivement les termes du contrat pour mieux assimiler la nature des prises en charge. Ces garanties combinées vous permettront assurément de prolonger la durée de vie de votre véhicule.

Quelques conseils pratiques pour conserver votre utilitaire plus longtemps

Pour le rodage du moteur, ménagez votre véhicule pendant au moins 1 500 km. Vous réduisez ainsi sa consommation d'huile et augmentez son espérance de vie. De même, durant les premiers 1 000 km, évitez d'accélérer à fond et restez dans la marge des 2/3 du régime maximal (2 500 tr/minutes).

Ce n'est que durant les 500 km suivants que vous pouvez augmenter le régime maximal et l'accélération progressivement. Songez également à vérifier régulièrement la pression des pneus. Notez qu'en fonction de son moteur, votre utilitaire peut consommer environ 0,8 L à chaque 1 000 km parcouru.

Rate this post

A lire également